MICHAEL POWERS : Onyx root (2004)

 

onyx-r11

♥♥♥♥

Le chanteur / compositeur et guitariste Michael Powers est l’un des piliers du grand club de blues de New York, Terrablues.
Au début des années 1960, Powers était le guitariste du groupe Ad Libs.
Depuis, Powers paye son dû et vit le blues, littéralement et au figuré.

Cet album est son meilleur, et à ma connaissance, seul témoignage. Onyx Root est un chef-d’œuvre.

Michael Powers est un guitariste et un chanteur extraordinairement brillant. Quelqu’un qui a développé son propre style de deep blues en écoutant du Hendrix.

Cet album deviendra probablement  un « classique moderne » du Blues, bien que totalement inconnu.
C’est le Hoodoo Man de Michael Powers.
Tout est juste, y compris la production.

Vous y trouvez des couvertures puissantes de classiques par Muddy Waters,Howlin Wolf et Willie Dixon aux trésors inattendus par Vera Hall, Leonard Cohen, et Count Five.
Les originaux de Powers sont tout aussi passionnants et mettent en valeur sa véritable force en tant que compositeur.
Au moment où vous arrivez vers la fin de l’album, vous avez intégré le funk, le rock, la soul et le R & B sans jamais vraiment ressentir de changement. Powers est pourtant incontestablement un bluesman et le blues en est la base.

Michael Powers est audacieux et ce disque est somptueux. L’un des albums de 2004

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s