Allman Brothers Band : Live at Fillmore East (1971)

♥♥♥♥♥

La musique des Allman n’a qu’un fondement, le feeling et qu’un but le plaisir. Et c’est en concert que cela prend toute sa dimension. Cet album est une apothéose avant le décès tragique de Duane Allman.

Ce qui frappe d’abord est l’intense chaleur de cette musique et ce perpétuel feu d’artifices. Tout invite a une participation quasi physique à cette musique. Le groupe est clairement à son apogée. Duane Allman, guitariste de génie, s’est totalement affranchi de la réserve qui est le lot des musiciens de studio pour laisser libre cours à son génie. Il est le roi de la slide guitare qu’il est capable de faire pleurer notamment à la fin de « Whipping post ». Dicky Betts, l’autre guitariste est à l’unisson
Gregg Allman chante toujours aussi bien et derrière c’est l’extase rythmique, le swing déchainé : Berry Oakley, bassiste remarquable et les 2 fabuleux batteurs (Jaimoe et Butch Trucks).

Le sommet de cet album est pour moi « In memory of Elisabeth Reed », morceau ou les musiciens sont portés dans une folie créatrice dans laquelle les instruments s’entrecroisent et nous laisse dans un état d’extase.

Cet album est probablement le plus grand live enregistré. Il est souvent cité comme tel par beaucoup de critiques.

L’année 1971 est décidément l’année musicale la plus délirante du 20ème siècle !!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s